[./centre_de_kerdudo_guidel.html]
[./page_09-3_actualites.html]
[./page_09-6_actualites.html]
[Web Creator] [LMSOFT]

Centre de Kerdudo
Mois Sans Tabac

Suite
Suite

graphic     Novembre : Le mois sans tabac à Kerdudo :

La prise en compte de la dépendance au tabac fait partie intégrante du programme de soin à Kerdudo. Dans le passé, il était courant d’entendre que l’arrêt du tabac s’ajoutait à la difficulté d’arrêter l’alcool et qu’il valait donc mieux reporter cette démarche après le séjour de soin. Depuis plusieurs années, il est validé que la dynamique engagée pour sortir de la dépendance alcool sert et favorise un désir d’arrêt du tabac. Bien plus, les bénéfices perçus, le bien-être vécu sur tous les plans de la vie individuelle vont renforcer la motivation à maintenir une nouvelle qualité de vie.
Pour ces raisons, nous avons intégré une information tabacologique pour toutes les patientes effectuant un séjour de soin. Un accompagnement pouvant alors être envisagé pour l’arrêt du tabac de celle qui le souhaitent avec le médecin addictologue et les infirmiers de l’établissement.

Pour le mois de novembre 2018, nous avons également prévu une « Journée spéciale-Mois sans tabac » le mardi 27 novembre. Trois activités seront proposées, aux patientes comme aux salariés qui le désirent, à savoir :
  
  • La participation à un Quizz-Tabacologie collectif animé par une infirmière du centre de Kerdudo
     
     
  • La découverte de la « Marche afghane » par l'éducateur spécialisé. Il s’agit d’une activité qui allie à la fois la marche et la relaxation. La suroxygénation naturelle apportée par la marche afghane, et que l'on peut pratiquer au cours des actes de la vie quotidienne, assure une revitalisation supérieure à celle qui vient d'autres pratiques et ouvre la voie à une sérénité intérieure et de la confiance en soi. Car cette façon de marcher met aussi le mental au repos et apporte un grand calme intérieur.
    La marche afghane met l'accent sur la synchronisation de la respiration avec le rythme des pas. Pas d’inquiétude, le port de la djellaba n’est pas obligatoire pour cet exercice.


     
  • Un atelier du goût proposé par une monitrice éducatrice et une infirmière. Il s’agit de montrer le bénéfice très rapide de l’arrêt du tabac sur les capacités gustatives et du plaisir retrouvé dans ce domaine.